Concept du projet

PROTECTOR : Un accessoire tout nouveau et facile à utiliser, reposant sur un système de film protecteur antiadhérent et hydrofuge placé entre le sol et le tuyau en polyéthylène, protégeant ainsi le tuyau contre le coincement et les abrasions et frottements importants. Il s’agit d’un dispositif entièrement automatisé et autosuffisant doté d’un mécanisme autonome.

PROTECTOR permet l’utilisation de tuyaux plus fins (un tuyau Ø 135 mm de 1 000 m de long coûte environ 10 500 € dans sa version standard, et 6 500 € dans sa version la plus fine), de tracteurs plus légers (moins chers et plus faciles à gérer), et également de tuyaux plus longs. Il réduit, par conséquent, la consommation d’énergie élevée nécessaire au pompage de l’eau et au positionnement du tuyau, et permet aux gicleurs de fonctionner à une pression plus adéquate. PROTECTOR rend les pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement : l’eau est utilisée plus efficacement et la consommation d’énergie, les émissions de GES qui en résultent et l’utilisation de plastique sont réduites. Le respect de l’environnement et le changement climatique font aujourd’hui partie des défis les plus importants de l’humanité ; de nombreuses politiques de l’UE encouragent le développement et l’utilisation de technologies permettant de répondre à ces enjeux.

Cependant, il n’existe actuellement aucune alternative à PROTECTOR : en d’autres termes, il n’existe aucun autre produit qui, une fois installé sur un enrouleur d’irrigation, soit capable de réduire le frottement entre le tuyau et le sol. C’est une première en son genre, une innovation révolutionnaire capable de créer un nouveau marché !

Objectifs du projet

L’objectif général du projet est de développer une version entièrement commercialisable de PROTECTOR. Nous avons identifié les objectifs spécifiques qui permettront d’atteindre cette maturité technologique et commerciale.

Objectifs techniques

  • Trouver le meilleur film plastique.
  • Choisir le système d’automatisation. Système d’automatisation 100 % complet, robuste et synchronisable avec presque tous les enrouleurs d’irrigation.
  • Valider les performances de PROTECTOR : obtenir des résultats de test positifs montrant une réduction de la force de traction de 60 % dans tous les champs et toutes les conditions.
  • Parvenir à une industrialisation complète d’ici à 2020.

Objectifs commerciaux

  • Consolider notre modèle d’entreprise.
  • Devenir le premier fournisseur mondial de systèmes tels que PROTECTOR.
  • Consolider les ventes de PROTECTOR sur une période de 5 ans.
  • Nous positionner comme référence dans le secteur des enrouleurs pour irrigation durable sur le marché de l’UE.

Avantages escomptés

  • Réduction des coûts d’exploitation. PROTECTOR permet de réduire les frottements de 90 % et de diminuer le poids du tuyau de manière conséquente, entraînant ainsi une réduction de la perte de charge en eau et de la force de traction du tuyau, et donc une diminution de la consommation en carburant. Économie de carburant : 22 % lors du pompage de l’eau et 40 % lors du déroulement/enroulement du tuyau.
  • Augmentation de la durée de vie des machines. PROTECTOR protège le tuyau de l’abrasion, prolongeant ainsi sa durée de vie, et prévient également sa rupture ou le renversement de la machine lorsqu’il s’enlise dans un sol humide, pluvieux ou boueux. Réduction de 20 % des émissions de GES en fin de vie économique de l’irrigateur.
  • Réduction du tassement du sol causé par les tracteurs lourds. PROTECTOR permet d’utiliser des flexibles plus légers, de sorte que les tracteurs utilisés pour les tirer peuvent être moins puissants et donc plus légers et moins coûteux. Des tuyaux plus légers et plus maniables.
  • Augmentation de l’efficacité de l’irrigation. La réduction des frottements permet l’utilisation de tuyaux plus fins, de diamètre interne supérieur et permettant donc d’acheminer une plus grande quantité d’eau. Durée de vie du tuyau doublée.
  • Augmentation de la précision de l’irrigation. PROTECTOR permet d’enrouler le tuyau plus rapidement et sans risque de coincement de celui-ci, entraînant ainsi une irrigation plus homogène et précise du champ. Moins de pannes et de ruptures (économies estimées : de 5 à 10 %).